Aller au contenu

Vitamine D, mieux vaut éviter la carence

La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses). Son apport pour l’organisme est double :

  • endogène, grâce à la synthèse cutanée sous l'influence du rayonnement solaire ultraviolet. Plus de 90% des besoins en vitamine D sont issus de l’exposition habituelle au soleil. Pour synthétiser cette vitamine, une exposition de 10 à 15 minutes par jour est nécessaire, sans protection solaire, entre 11h et 16h (tranche horaire où le rayonnement UVB est le plus intense). La peau n’est en mesure de synthétiser la vitamine D qu’après être exposée aux rayons UVB. La surface d’exposition doit être la plus importante possible : + de 40%. Toutefois, entre le mois de novembre et le mois de mars, il est fréquent que le corps soit obligé de puiser dans ses réserves, l’ensoleillement n’étant pas assez fort et la synthèse cutanée devenant plus difficile. En France, 90 % des adultes sont déficitaires en vitamine D à la fin de l’hiver. Ils sont encore 65% durant l’été. 
  • exogène : apports alimentaires que l’on trouve dans les aliments (poissons gras, coquillages, oeufs, beurre, huile de foie de morue) ou supplémentation (compléments alimentaires).

  

Rôles de la vitamine D

  • Ÿ Vitamine D et santé osseuse

La vitamine D joue un rôle essentiel dans l'absorption intestinale du calcium et la minéralisation osseuse. Elle contribue à une calcémie normale (taux de calcium dans le sang). Le calcium entre dans la composition des os et des dents. La vitamine D contribue également au maintien d’une ossature et d’une fonction musculaire normales. Elle est particulièrement intéressante pour les enfants (croissance), les femmes enceintes (développement du fœtus) ou à partir de la ménopause.

  • Ÿ Vitamine D et peau 

La vitamine D joue un rôle dans le processus de division cellulaire (régénération des cellules de la peau).

  • Ÿ Autres vertus de la vitamine D

La vitamine D a comme autres bénéfices de contribuer au fonctionnement normal du système immunitaire.

 

Carence en vitamine D

Les causes les plus fréquentes sont : le manque d'ensoleillement (notamment à l'automne-hiver), une alimentation peu équilibrée. Les groupes les plus à risque de carence sont les personnes âgées, obèses, les femmes enceintes, les personnes souffrant d'ostéoporose. Il est particulièrement intéressant de se supplémenter en vitamine D au cours de la saison froide (octobre à avril).

 

Vitamine D2 ou D3 

  • La vitamine D2 (ergocalciférol) est d’origine végétale et fongique. Cette forme de vitamine est peu présente dans la nature. Spiruline et le shiitaké (champignon) figurent parmi les meilleures sources de vitamine D2. Celle du commerce est fabriquée à partir d’un extrait de levure. L’efficacité biologique de la D2 est moindre que celle de la D3.
  • La vitamine D3 (cholécalciférol) est d’origine humaine ou animale. Elle est extraite d’huile de foie de poissons (dont l’huile de foie de morue) ou produite à partir de matière grasse qui imprègne la laine de mouton (lanoline). La vitamine D3 est plus assimilable et active plus longtemps que la vitamine D2. C’est celle que l’organisme fabrique naturellement suite à l’exposition de la peau aux rayons UVB.

 

Découvrez Silicium Formule Intégrale solution buvable à base de prêle + bambou + vitamine D3 pour le maintien de l'ossature et de la calcémie