Aller au contenu

La cellulite : on en parle

Crème anti-cellulite, gel anti-cellulite … Vous avez un peu tout essayé pour lutter contre votre cellulite mais elle est tenace ! Les cosmétiques contre la cellulite ont l’avantage de rendre la peau plus lisse et plus douce. Malheureusement, leur effet s’estompe vite, une fois la période d’application finie. L’aspect capitonné de la peau sur les cuisses, les fesses ou encore le ventre est le résultat d’un problème interne. Traiter la surface, c’est bien, agir sur les causes, c’est mieux. Observez, touchez votre cellulite. Vous pourrez ainsi déterminer de quel type de cellulite il s’agit et traiter en conséquence !


On peut distinguer 3 sortes de cellulite. Leurs aspects et leurs caractéristiques sont différents et leurs causes sont également variées.

La cellulite fibreuse : dure au toucher, un peu violacée et douloureuse au pincement. La peau est particulièrement bosselée et la peau d’orange est visible sans avoir à effectuer de pincement. La cellulite fibreuse n’est pas nécessairement liée à une prise de poids. En effet, ce type de cellulite est ancré plus profondément dans la peau et est également plus dense. Il apparaît le plus souvent après l’âge de 50 ans et c’est certainement la cellulite la plus difficile à traiter et à faire disparaître, dans la mesure où la peau est quelque peu vieillie et relâchée.

La cellulite adipeuse : Elle se situe surtout au niveau des cuisses, des hanches, de la culotte de cheval, des fesses mais aussi du ventre. Ce type de cellulite est particulièrement mou. Elle est non douloureuse au pincement. La cellulite adipeuse n’est pas liée à la circulation. Touchant principalement les jeunes femmes après l’âge de la puberté, ce type de cellulite est causé par une alimentation trop riche en lipides et en graisses. Un manque d’exercices peut également mener à la cellulite adipeuse.

La cellulite aqueuse ou d’infiltration : la peau demeure souple au toucher. Celle-ci commence toutefois à afficher de petites protubérances.  Nul besoin de pincer la peau pour constater l’effet « peau d’orange ». La cellulite infiltrée est très souvent accompagnée de sensation de jambes lourdes. Ces sensations sont dues à des problèmes de la circulation du sang et de la lymphe. Les personnes qui ne bougent pas beaucoup sont les principales cibles de la cellulite infiltrée. Pour la faire disparaître, il faudra améliorer la circulation veineuse et lymphatique.

En bref, rétention d’eau, alimentation trop riche en graisses, mauvaise circulation sanguine sont autant de causes influant sur l’apparition de cellulite.


Parmi les plantes réputées pour estomper l’aspect cellulite : la vigne rouge, le fragon, le marc de raisin, la queue de cerise, le thé vert.

Découvrir Celluveinol